Retour André VIAUT Retour
Un grand météorologiste peu connu

Pourquoi ce grand météorologiste, qui avec ses petits moyens, pouvait assurer une météo valable pour la durée d'un raid de près de 48 heures, et cela dans les années 20 et 30, n'est-1l pas plus connu et mieux reconnu?

Aujourd'hui, Météo-France avec ses satellites, emploie plus de 2.000 météorologistes, et les médias de la télévision bien souvent ne sont pas capables d'affirmer les prévisions à plus d'une journée.
La météorologie, déjà Aristote cherchait à en percer les secrets. L'invincible armada de Philippe II d'Espagne n'aurait pas perdu la moitié de sa flotte dans les tempêtes de l'Atlantique s'il avait eu des "prévisions météo". C'est Napoléon III qui, à la suite des dégâts provoqués par la tempête dans la flotte franco-anglaise durant la guerre de Crimée (1855), créera le premier embryon de Météorologie Nationale.
Ce qu'il fallait à un bon pilote en 1920 pour réussir un raid, c'était une bonne mécanique (les VR étaient là) et une bonne météo.
André Viaut est né le 16 octobre 1899 à Givry sur Serein dans l'Yonne, dans cette belle vallée du Serein.
C'est à Tonnerre, où son père dirige l'école, qu'il passe son baccalauréat puis à 21 ans André intègre les services de la météo, et c'est au service des premières grandes traversées aériennes qu'il se consacre.
Les pilotes ont besoin d'informations précises avant et pendant leurs vols. La qualité de la protection météorologiste exécutée personnellement par André Viaut à partir de 1923, est pour beaucoup dans un grand nombre d'exploits ou de records.
Les raids de la maison Farman, le ParisTokyo accompli en 1924 par Pelletierd'Oisy, les records de distance sans escale des frères Arrachart ou de Challe, et bien entendu, l'exploit de Costes et Bellonte,
l'exploit également de la première liaison radio téléphonique publique entre l'Amérique et l'Europe.
C'est sur la demande de Costes et Bellonte qu'André Viaut obtint la Légion-d'honneur à 31 ans.
Il permet à Maryse Bastié de battre le record du monde de durée, sur avion léger (37 heures et 55 minutes), ainsi que l'assurance pour la sécurité de Bossoutrot en circuit fermé ou encore le record d'altitude de Lemoine (13.600 m.) et combien d'autres...
André Viaut assure la mise en route des stations du Bourget, Toulouse, Marseille, Lyon, Nancy etc... En 1940, il sauve le personnel, et les appareils de toutes ces stations, dès 1944 il est désigné par les alliés, pour reconstituer le réseau météo en France.
Cet enfant du terroir n'oublie pas le monde agricole, car il réalise l'émission "Paysans de France" comportant une prévision sur une semaine! et cela en 1947 ! Nous aimerions avoir André Viaut aujourd'hui!
Auteur de nombreux livres et de centaines d'articles, André Viaut meurt dans un accident de la route, le 10 août 1973.

P. BUSCHTETZ